Pour infos: Tel: +509 33 75 4646/ +509 44 41 8181 | Email: [email protected]

Éditorial: Messieurs-dames les autorités, trouvez-nous des solutions! Si elles n’en existent pas, inventez-les!


Messieurs-dames les dirigeants, la crise politique et sociale que traverse le pays actuellement appellent à de nouvelles réponses sociales. Vos discours ne passent pas car le peuple a beau entendre les belles phrases qu’il ne peut pas manger au bout du compte. Il est indispensable d’inventer des solutions pour relancer l’ascenseur social, la production nationale mais surtout mettre les Haïtiens ensemble pour discuter autour d’une table du devenir de ce pays. Nous voulons des actions concrètes qui vont au-delà des simples mesures en conseil des ministres ou des simples décisions dans des adresses à la nation.

C’est certain que le clivage social fragilise notre capacité à relever les défis collectifs du futur mais il est urgent de mettre de côté ce qui nous divise pour imaginer ensemble un moyen d’offrir à chaque Haïtien l’avenir qu’il mérite. Le désespoir ressenti par une catégorie sociale surtout des jeunes ayant vu leurs espoirs et leur avenir brisés, traversent des forêts à pieds ou prennent des embarcations de fortune pour atteindre un nouveau pays d’accueil. Ils sont parfois dévorés par des animaux sauvages ou péris en mer. Ce fléau n’affecte pas seulement la famille de celles et ceux qui en sont victimes, mais bien la société tout entière. Inventez-nous des solutions et maintenant !

Il y a des enjeux pour le pays, des enjeux des ressources disponibles, de la relance de la production nationale ou tout simplement du développement durable. Toutes ces questions appellent à des réponses qui doivent être made in Haïti. Nous n’avons pas besoins des experts étrangers maladroits qui ne connaissent rien de notre vécu quotidien. Nous n’en avons cure. Les réponses doivent être pour aujourd’hui non pour demain car il y a urgence. Trouvez-nous des solutions car vous êtes des responsables. Ne venez pas vous plaindre à la radio, cela nous fatigue d’entendre un élu pleurniché à longueur de journée. Votre solution ou votre démission !

Le desamour du politique chez l’élite intellectuelle favorise l’accès au pouvoir à des outsiders. Ils promettent monts et merveilles. La politique est devenue mal aimée. Les électeurs boudent et remplissent les urnes de leurs silences. Le système n’est jamais remis en cause. Donc, nous vivons dans une période de l’impuissance politique. L’action gouvernementale est rongée par l’inefficacité, incapable qu’elle est de maîtriser la complexité de l’Etat. Le plus grave est que les acteurs politiques nient leur impuissance, feignent de tout maîtriser et, ainsi, créent la désillusion. Une nouvelle gouvernance est nécessaire pour que la chose publique retrouve estime, d’abord, crédibilité, ensuite, et confiance, enfin. Sinon sur la table soumettez une solution ou la démission.

Israël JEUNE
[email protected]
www.labreve.info

Comments

comments



Agence de Presse en Ligne