Pour infos: Tel: +509 33 75 4646/ +509 44 41 8181 | Email: [email protected]

Haïti: menaces d’insurrection le premier janvier 2019

Certains dirigeants des organisations proches du pouvoir menacent de mettre en déroute le président de la République qui refuse de respecter son engagement.
Yves Placide et Marthe Noël respectivement alliés du Pouvoir TÈT KALE, porte-parole des paysans et coordonnateur de l’Association des Planteurs pour le Développement de la Commune de Petit Goave (APDAP) menace de lâcher le Chef de l’état et de manifester avec les membres du secteur agricole, ce 1er janvier 2019 si les revendications des cultivateurs ne sont pas prises en compte.

Le locataire du Palais national avait déclaré que la deuxième partie de son mandat sera consacrée aux paysans. Jusqu’ici, ces derniers ont l’impression d’être abandonnés à leur propre destin, car n’ont toujours pas ressenti l’action du gouvernement à leur endroit.

Ils poursuivent en critiquant le chef de l’État qui refuse de reconnaître les gens qui ont consenti des efforts durant les 22 mois de campagne avec leurs propres moyens pour accoucher ce pouvoir. « Nous constatons qu’aujourd’hui, le gouvernement en place ne fait que mentir. Il ne veut pas assumer ses responsabilités envers les paysans. Prezidan Jovenel kanpe sou manti Nou pral ba’l monnen pyès li » a argué Yves Placide.

Face à cette situation macabre, Yves Placide et Marthe Noël ont menacé de soulever les paysans contre le gouvernement en début d’année. « Nous annonçons déjà aux paysans que le 1er janvier 2019, nous ne fêterons pas avec président Jovenel au pouvoir. » Ont-ils martelé, avant de conclure « Nous passerons toute la journée sur le macadam jusqu’à ce que le que le gouvernement satisfasse nos revendications avant 2019. » Ils ont par ailleurs critiqué, le ministre de l’Intérieur Rénaldo qui, selon eux, a complètement profané la confiance des Militants du PHTK.

Les alliés et les Militants du PHTK de la Commune doivent bénéficier des activités d’assainissement ou des travaux à haute intensité de main d’œuvre et du programme ATÈ-PLAT, en vue de survenir à leur besoin durant la fête de fin d’année.

Anel Joseph

Comments

comments



Agence de Presse en Ligne