Pour infos: Tel: +509 33 75 4646/ +509 44 41 8181 | Email: [email protected]

Santé: Fracture les plus fréquentes Fractures vertébrales

Les fractures vertébrales plus communément appelées « tassement vertébral » peuvent se produire lors d’efforts modérés comme soulever un objet plus ou moins lourd sans provoquer pour autant une douleur ou parfois même sans aucun effort particulier. 60 à 70% des fractures vertébrales sont asymptomatiques ne provoquant aucune douleur, ce qui rend leur diagnostic difficile.
Une diminution de la taille de quelques centimètres, la présence d’un dos voûté ou d’un mal de dos peuvent représenter un signe de fracture vertébrale.

Fractures du col du fémur

Les fractures du col du fémur sont fréquentes et concernent près de 50000 cas par an. Une fracture du col du fémur nécessite une hospitalisation.
Les risques de complications et de décès suite à une fracture du col du fémur sont élevés et peuvent atteindre 20 à 25% des cas. Une fracture du col du fémur provoque une perte de l’autonomie dans près d’un cas sur deux nécessitant une prise en charge dans un établissement gériatrique pour la moitié des personnes atteintes.
3 personnes sur 4 victimes d’une fracture du col sont des femmes.

Fractures du poignet

 
Les fractures du poignet (fracture du radius) se produisent le plus souvent après une chute minime tentant d’amortir un choc avec la main, touchant dans la grande majorité des femmes. La fracture du poignet est un des premiers signes de l’ostéoporose.
Elle survient en général 10 à 15 ans avant une fracture vertébrale.
Les séquelles d’une fracture du poignet sont souvent invalidantes, et dépendant du côté du poignet touché: les gestes de la vie quotidienne peuvent devenir pénibles.

La Santé au Rythme

 
 
 

Comments

comments



Agence de Presse en Ligne