Pour infos: Tel: +509 33 75 4646/ +509 44 41 8181 | Email: [email protected]

Santé: Le Vagin, Anatomie, Physiologie et Conseils

Anatomie du vagin

Le vagin est un organe musculo-membraneux qui mesure en moyenne entre 7 et 12 centimètres de long. Sa taille peut varier au cours de la vie sexuelle et suite aux accouchements.
Le vagin s’étend de la vulve qui regroupe les lèvres, le clitoris et l’espace entre les lèvres qui est la porte d’entrée du vagin, jusqu’à l’utérus, où il va former un cul-de-sac au niveau du col de l’utérus. L’hymen, une fine membrane très élastique, marque initialement la frontière entre le vagin et la vulve. Elle est généralement déchirée au cours du premier rapport sexuel mais peut être déchirée chez certaines femmes pratiquant des sports tels que l’équitation, le balai et autres.
Physiologie du vagin
Organe fortement érogène, il est également responsable, avec le clitoris, des sensations éprouvées au cours des rapports. Les parois minces du vagin présentent de nombreux replis et permettent ainsi l’expansion nécessaire lors de l’accouchement, de l’accouplement. Le vagin est un organe adaptable.
Le vagin est recouvert d’une muqueuse qui est sans cesse lubrifiée par les œstrogènes (hormones sécrétées par les ovaires). Cette muqueuse est composée de différentes couches de cellules: les cellules basales (les plus profondes), les cellules intermédiaires et les cellules superficielles. Elle permet un nettoyage automatique du vagin et sa quantité peut varier selon la période du cycle de la femme.
Quelques conseils concernant votre toilette intime
Se nettoyer plus souvent n’est pas la solution
Il faut savoir que la flore vaginale et vulvaire est constituée de germes protecteurs. L’utilisation de certains produits intimes, de vapeur de plantes, l’excès ou le manque d’hygiène peuvent perturber cet équilibre et entraîner des infections.
Bannissez les douches vaginales
La toilette intime pratiquée une à deux fois par jour est largement suffisante.
Ne masquez pas les odeurs avec des déodorants
L’utilisation de gel douche en guise de nettoyant intime est aussi à proscrire.
Lavez-vous à l’eau chaude après un rapport sexuel
Avant un rapport sexuel, il est important de bien se laver les mains afin de ne pas transmettre de microbes. Après un rapport sexuel, il est recommandé de se laver à l’eau chaude et d’uriner pour éviter que des germes ne remontent vers l’urètre.
Changez serviettes et tampons régulièrement
Pendant les règles, la flore vaginale est plus sensible encore que les autres jours. Changer de serviettes et de tampons régulièrement – environ toutes les quatre heures – est impératif.

La Santé au Rythme

Comments

comments



Agence de Presse en Ligne