Pour infos: Tel: +509 33 75 4646/ +509 44 41 8181 | Email: [email protected]

Santé: Les calculs rénaux ou pye nan rein, les causes

Qui est touché?
Les calculs rénaux sont très fréquents, et leur prévalence semble avoir augmenté au cours des 30 dernières années. De 5 % à 10 % des individus vivront une crise de colique néphrétique au cours de leur vie. Les calculs rénaux surviennent plus fréquemment dans la quarantaine. Ils sont 2 fois plus fréquents chez l’homme que chez la femme. Certains enfants peuvent aussi être atteints.

Plus de la moitié des personnes qui ont déjà eu un calcul en auront de nouveau dans les 10 ans qui suivent la première crise. La prévention est donc très importante.

Causes
Les calculs sont le résultat de la cristallisation de sels minéraux et d’acides présents en trop forte concentration dans l’urine. Le processus est le même que celui que l’on observe dans de l’eau contenant beaucoup de sels minéraux : au-delà d’une certaine concentration, les sels commencent à se cristalliser.

Les calculs rénaux peuvent être la conséquence d’un grand nombre de facteurs. Le plus souvent, ils sont dus à un manque de dilution des urines, c’est-à-dire à une consommation trop faible d’eau. Une alimentation déséquilibrée, trop riche en sucre ou en protéines, peut également être en cause. Dans bien des cas, on ne retrouve toutefois pas de cause précise pouvant expliquer la formation des calculs.

Plus rarement, une infection, certains médicaments, une maladie génétique (comme la fibrose kystique ou l’hyperoxalurie) ou métabolique (comme le diabète) peuvent entraîner la formation de calculs urinaires. De même, les malformations des voies urinaires peuvent être en cause, surtout chez les enfants.

La Santé au Rythme

Comments

comments



Agence de Presse en Ligne