Pour infos: Tel: +509 33 75 4646/ +509 44 41 8181 | Email: nouvel@labreve.info

Editorial : Citoyens, Citoyennes et les forces opposantes , il a bien dit Suivez bien son regard …

Le président Jovenel Moïse dans sa conférence de presse donnée au Palais National ce 15 octobre 2019 n’a effleuré aucuns dossiers sensibles pour lesquels les critiques sont fondées. Des dossiers auxquels il est indexé , qu’ainsi que la première Dame de la république , certains membres de son pourvoir et ces proches.Sous un air polémique, le président nie toutes responsabilités envers cette longue période d’incertitude a n’en plus finir que vit le pays et qui appauvrit toutes les couches de la société quotidiennement . Petit devoir de mémoire , il est a rappelé que depuis tantôt les actifs du président de la république sont de plus en plus alléchants ;

Si l’on se rappelle sa longue période de campagne électorale de grande envergure qui a duré 22 mois et l’on se demandait d’où provenaient ces fonds mise à part ceux de l’état qui ont été engagés par son prédécesseur. Jusqu’à son investiture aucun rapport , ni des pièces justificatives n’ont été acheminés au CEP comme le prescrivait la loi électorale de l’époque .

La firme Agritrans l’histoire fictive d’un rêve de bananes vendu par son baron prédécesseur Joseph Michel Martelly , qui lui passant de la pauvreté a fortuné pendant son mandat. La firme Betex pour des contrats routiers que seul le président peut justifier les réalisations et pour l’obtention de ces derniers il a fait l’usurpation de titre pour en bénéficier des fonds en provenance des caisses l’état de manières illégales sous les magouilles du régime PHTK #1.Les conditions inexplicables de son avènement au pouvoir avec l’engagement de la mafia , le dossier sans suite des kits scolaires dont le ministre à l’époque a été promu a de plus hautes fonctions de l’état. Le dossier dermalogue avec la grande influence de la première dame comme gestionnaire négociatrice. Les massacres à Carrefour feuilles et celle de Lassaline sous le patronat de Fednel Mondésir et de Pierre Richard Duplan sans poursuites judiciaires avec les couvertures de la présidence malgré les rapports des Organisations de la Société Civile , de Droits Humains et des Nations-Unies démontrant leurs rôles et responsabilités. Les presque 15 mois d’instabilités généralisées que le pays fait face et ceci de crises en crises dont les raretés déguisées de produits pétroliers. Une année scolaire 2019 déjà à six semaines de retard dont il ne peut donner aucune garantie a quand la réouverture et loin d’être un sujet de préoccupation pour la présidence . Le dossier des 7 présumés mercenaires engagées par la Présidence. Les gangs qui sont éparpillés à travers tout le pays sont devenus plus puissants et plus armés même que la PNH sous l’influence de ces proches dont la clameur publique n’a arrêté de dénoncer . Cette vague et une longue chaine de victimes d’insécurités dans tout le pays dont 3 journalistes. De nombreuses pertes en vies humaines , des entreprises incendiées , pillées. Des femmes qui se font capturer par la suite violées par les malfrats dont il n’a jamais déploré.

Le système dont parle le président lui a permis de générer ; les firmes siamoises Agritrans et Betex en 2015 bouffeuses des fonds de l’état et aucuns resultats palpables. Ce même système a permis au Président d’être à la tête de la république avec un bilan plus que négatif malgré sa caravane dite changement mettant ‘’Plat a Tè’’ les institutions publiques. Une population livrée à elle seule et sans recours .

Il est temps que le président arrête de ridiculiser le peuple haïtien à travers des mensonges et c’est grâce à ce système que vous avez été élu. De manière intentionnée et stratégique la présidence a rendu le système judiciaire haïtien de plus en plus vulnérable afin qu’il soit disfonctionnel pour qu’aucun dossier pénal et de corruption en particulier celui du Petro Caribe ne soient jamais l’objet de procès.

Nous ne devons pas ignorer que le président Jovenel Moïse se sentirait plus favorable aux maintiens ces dérives actuelles .De cette instabilité qui occasionne des dommages et des pertes énormes en vies et biens. Que les journées de pays ‘’ lock ‘’ et de non négociations jusqu’à mettre son mandat sous une table de discussion pour faciliter toute forme de dialogue en vue de mettre un terme à cette crise .

Il reste mordicus , il provoque , il ignore , il se montre insensible , il résiste , il persiste et c’est ainsi qu’il veut construire , rassembler ces Puzzles en incitant le peuple a la violence , les forces opposantes à être plus radicales qu’elles soient déjà .Car , l’EXIL lui serait plus bénéfique et douce en place d’un départ ordonné , classique qui serait lui mettre dans des situations à rendre des comptes à l’avenir s’il reste au pays. Surtout ceux dont il est l’objet d’accusation , d’implication et c’est dans ce petit jeu malin qu’il nous ramène et si rien n’est fait , si d’autres alternatives ne soient pas adoptées on perdra tous et il finira par s’en sortir .Suivez son regard .

Fredly ANTENOR
La Brève Info

Comments

comments



Agence de Presse en Ligne