Pour infos: Tel: +509 33 75 4646/ +509 44 41 8181 | Email: nouvel@labreve.info

Haïti-Justice: dysfonctionnement des tribunaux, le Magistrat Wando Saint-Villier tire la sonnette d’alarme

Une semaine après l’ouverture de l’année judiciaire 2019-2020, les tribunaux des différentes juridictions du pays ne peuvent ouvrir leurs portes en raison de la crise politique incessante qui grimpe des échelons quotidiennement.

Le président de l’Association Professionnelle des Magistrats, Wando Saint-Villier n’a pas caché son inquiétude par rapport aux tribunaux de première instance, les tribunaux de paix et les cours d’appel qui restent disfonctionnels après une semaine d’ouverture de l’année judiciaire le 7 octobre 2019 dernier, à cause que les juges ne peuvent pas se rendre dans les tribunaux, tout en affirmant que la sécurité des juges n’est pas garantie.

Toutefois le Doyen du tribunal de Première instance de Jacmel, déplore les menaces d’incendie font l’objet les tribunaux, comme c’est le cas de Jacmel, de Saint-Marc, des Gonaïves pour ne citer que ceux-là.

Il continue en faisant savoir que c’est à la justice de donner la justice, non pas de garantir la sécurité publique.

A l’instar du Magistrat Wando Saint-Villier, le président de L’Association Nationale des Magistrats Haïtiens, Jean Wilner Morin de son côté a avancé que la fermeture des tribunaux entraîne une augmentation grandissante de la détention préventive prolongée qui est une violation des droits humains.

Lucio Labonté

Comments

comments



Agence de Presse en Ligne