Pour infos: Tel: +509 33 75 4646/ +509 44 41 8181 | Email: nouvel@labreve.info

République Dominicaine: l’état veut détruire tous les porcs sur un délai de 30 jours

Le compte à rebours est lancé depuis le 12 novembre dernier pour la destruction des porcs en république dominicaine une décision qui est venue à la suite des détections des cas de porcine dans les zones avoisinantes.

Dans le cas contraire ou le problème persiste les autorités dominicaines passeront à de nouvelles phases en vue de mettre un terme à cette problématique de Santé Publique.

Mais il est rappelé que depuis le mois de Mai 2019 des cas d’alertes ont été adressé aux autorités dominicaines à la suite des résultats positifs au test du virus de la grippe A par le Ministère de la Santé Chilien sur deux femmes touristes Chiliennes de 25 et 30 ans qui avaient visité la République Dominicaine.

Toujours au cours du mois de mai 2019 plus précisément le 8 Mai 2009 ce fut le cas d’un enfant de 6 ans et une femme qui ont été à Punta Cana avec les deux premières personnes touchées par la grippe porcine.

Le 19 Mai 2009 le Ministre de la Santé Publique dominicaine, M. Bautista Rojas Gómez affirmait qu’il n’y a toujours aucun cas de grippe A H1N1 dans le pays selon de plus de récent de l’organisation mondiale de la santé.

Huit (8) jours après revenait sur ces propos dont le 27 Mai 2019, a déclaré que le virus circulait en République Dominicaine et a fait l’objet d’informations sur les deux premiers cas et a exigé la fermeture pendant une semaine du Collège Carol Morgan, dans le district national, en tant que mesure préventive puisque 45 étudiants montrent des symptômes de grippe et jusqu’au 24 juin 2019 un total de 108 personnes touchées dans la république voisine suivant le Ministère de Santé Dominicaine

Toutes les dispositives et les mesures sont prises par les autorités dominicaines pour garantir la sécurité sanitaire des citoyens et citoyennes dominicains-nes. Pour Alexander Galvez l’État Haïtien par mesure de précaution devrait empêcher la circulation de ces bêtes malades sur le marché national.

Bethdia Charles

Comments

comments



Agence de Presse en Ligne