Pour infos: Tel: +509 33 75 4646/ +509 44 41 8181 | Email: nouvel@labreve.info

Santé: Le sevrage alcoolique et ses symptômes

Les symptômes du sevrage «sans complications»

Ils commencent à se manifester habituellement 24 heures après la réduction drastique ou l’arrêt d’une consommation excessive d’alcool de longue durée.

▪ «Trémulation» (tremblements), en particulier des mains, mais aussi parfois de la tête et de la langue.
▪ «État de manque», c’est-à-dire, une pulsion irrépressible et dévorante de consommation d’alcool.
▪ Sueurs profuses,
▪ Pouls accéléré,
▪ Parfois aussi hyperventilation et hypertension.
Le syndrome de sevrage alcoolique «forme douce»

▪ Le pré-délirium : les symptômes cités précédemment mais sous une forme plus grave
▪ Les crises d’épilepsie consécutives à un sevrage alcoolique : du type «grand mal», c’est-à-dire qu’il y a une perte de conscience et une contraction générale du corps, avec des secousses musculaires violentes
▪ Le délire alcoolique : Peut se produire après 48 à 72 heures de sevrage alcoolique.

Le délirium tremens

C’est le syndrome de sevrage alcoolique le plus grave, qui peut persister plusieurs jours. Il s’agit d’un état de conscience diminuée, une désorientation dans le temps et l’espace, et des épisodes d’hyperactivité (avec parfois des activités imaginaires compulsives). Des hallucinations très vives peuvent se produire, vous avez parfois l’impression que des images sont projetées sur les murs, comme dans un film.

La Santé au Rythme

Comments

comments



Agence de Presse en Ligne