Pour infos: Tel: +509 33 75 4646/ +509 44 41 8181 | Email: nouvel@labreve.info

Société: Les affiches publicitaires sur les réseaux sociaux: avantages et inconvénients

Une jeune fille entreprend des recherches sur les réseaux sociaux, en quête d’une clinique dentaire pour un service en orthodontie archwires (fil d’arc). Elle a priorisé le réseau social facebook qui, ces dernières années, n’est plus qu’un site de rencontres et de discussions, mais aussi un espace où la publicité et le marketing prennent place.

Le premier apport de la technologie à la société humaine sans doute, c’est la facilitation des choses : « commander des billets de voyages sans se déplacer; études en terre étrangère sans entreprendre de voyage entre autres ». L’un des facteurs de la technologie est que les réseaux sociaux commencent à prendre de l’ampleur aussi. Les écoles, business, centres hospitaliers, pour ne citer que ceux-là, ont presque tous leurs pages de facebook, compte tweeter, etc. jouissant d’une publicité gratuite aucune norme ne la régit. Ces derniers partent avec l’idée première, faire du marketing. Ainsi le public n’a aucun outil en main pour mesurer le bon ou le mauvais, instinctivement il se dit advienne que pourra, et il fait un choix.

Adresse et facteur économique: les principaux pièges.
L’idée dans la société, plus le prix est élevé, plus le service sera meilleur; et plus c’est dans un endroit moins populeux, plus c’est fiable. Ayant connaissance de ce point de vue, certains individus en profitent pleinement. Mais il n’y a pas que celui-là comme autre point d’appui la rivalité. Avec l’énorme concurrence certains par moment offrent des services particuliers dits spéciaux.

Voulant dans le plus bref délai visiter un médecin dentiste, une jeune fille parcourt les affiches publicitaires sur le net, principalement le fameux réseau social facebook. Fructueuse était la démarche d’après elle puisqu’elle a pu trouver le service que nécessitait son cas et de plus, avec une fameuse offre spéciale de soin à domicile.

Le mouvement de « peyi lòk » retarde la visite. Profitant d’un petit moment de calme, elle décide de se rendre à l’adresse qui était indiquée, pour ne pas faire le trajet en vain, elle s’assure de placer un appel. Une autre adresse lui a été adressée, le doute s’installe, comme motif, obligation par rapport à la situation actuelle du pays. Naïve ou impatiente, quelques jours plus tard, elle s’y est rendue tout de même et s’être procuré du service.

Bien que ce soit une étude qui ne se fait pas intégralement dans le cursus de la médecine, elle fait partie du domaine médicale puisque toutes les deux elles ont en commun l’objectif de procurer des soins. Le fil d’arc étant un support traditionnel fixé aux dents et que l’on peut modifier à besoin. Mais dans ce cas, nul besoin n’a été de le modifier, puisque tout seul déjà sur le chemin du retour qu’ils étaient déjà commencé à se défaire et n’a même pas atteint le milieu de la nuit que la moitie s’est défaite encore toute seule. Amateurisme ou mauvaise intention, on ne sait pas encore. Toutefois, l’on se demande à cet effet si les réseaux sociaux ne deviennent pas le nouveau point d’encrage de l’arnaque.

Jean Martin Galumette

Comments

comments



Agence de Presse en Ligne