Pour infos: Tel: +509 33 75 4646/ +509 44 41 8181 | Email: nouvel@labreve.info

Société: L’obsession présidentielle/ Par Roudy Stanley Penn

Mis à part les présidents qui une fois investis ont la grosse tête, chaque Haïtien semble nourrir le rêve de devenir président d’Haiti. Pour diriger quoi? Pour faire quoi? Ce sont là des réponses que je peine malheureusement à trouver, au regard des résultats fournis par les Chefs d’état durant les trente (30) dernières années.
Cette obsession n’est pas sans conséquences sur la stabilité politique du pays.

En principe, de 1986 à nos jours, le pays devait avoir sept élections présidentielles, mais nous en avions eu neuf (9). Dans l’intervalle, le pays à deja connu douze (12) présidents et parmi lesquels cinq (5) étaient provisoires. Parmi les présidents élus, seulement deux (2) ont jusqu’ici bouclé leur mandat constitutionnel.

Un regard sur les processus électoraux post-1986, nous montre que plus de 140 personnes se sont officiellement déjà portées candidats à la présidence en Haïti, si nous ne comptons pas les candidatures répétées. Les élections de 2006 et de 2015 sont celles ayant connu le de candidats à la présidence, avec respectivement 36 et 58 candidats. Alors que de plus en plus de gens sont intéressés à se porter candidat, il se trouve que paradoxalement la population y trouve pour sa part de moins en moins d’intérêt.

Entre les fanatiques de la transition qui y voient une façon de compenser leurs échecs et les outsiders qui échouent toujours par manque d’expérience, la démocratie connaît en Haïti son lot de trébuchements.

Roudy Stanley Penn
Politologue

Comments

comments



Agence de Presse en Ligne